Compte rendu du CA du 4 juillet 2016

Classé dans : Comptes rendus CA | 0
 Présents : M. Diesé /A. Lecarpentier/ F. mulatier/ B. Pinet /  L. Rondeau / D.Cunin/ M.Kubecka / D. Pelegrin

Invités : S. Karadelian/ C. Lucsko /  C. Nicolas / M. Leynaud

Excusés : A. mayan / S. Wesle / P. Pottier / E. Juanola / D. Donisio / E. Bourget / D. Campait / N. Jacques

Changements régionaux

Cécile Lucsko nous présente les modifications concernant les subventions associatives suite au changement de majorité politique à la région.

Les dossiers de subvention ne seront plus traités par le pays de l’Ardèche Méridionale cette nouvelle organisation entraine des suppressions de postes administratifs au sein du P.A.M

Les financements seront maintenant traités par les territoires dans le cadre des contrats d’aménagement intercommunaux donc traités par les communautés de communes.

Pour Trajectoires, nous devrons interpeller les CDC où se dérouleront les manifestations pour faire acheminer le dossier vers la région. Ce nouveau fonctionnement laisse apparaître que les subventions sur investissement seront privilégiées par rapport aux subventions de fonctionnement.

Le dossier de subvention pourra aussi être traité directement avec la région par l’intermédiaire des conseillers régionaux de notre département. Elle nous encourage à prendre contact  avec Madame véronique Genest conseillère régionale, responsable des affaires culturelles pour  comprendre le nouveau fonctionnement.

Daniel Pelegrin prendra RV avec V Genest.

Le Pays apportait une aide réelle appréciée par tous les bénévoles dans le conseil, la constitution et le suivi des dossiers. Cette nouvelle donne complique l’accès aux subventions pour les associations.

Pôle innovation/Pépit’Art

Cécile fait ensuite le point sur le pôle innovation avec l’idée de se recentrer en Beaume/Drobie pour décider comment prendre la suite du projet. L’idée est l’agrandissement de Pépit’Art avec 3 ateliers de plus soit 6 ateliers en tout, que ce lieu devienne un espace de coopération artistique avec investissement dans des machines à commande numérique pour des appels à projets innovants.

Nouvelle réunion en septembre

Nouveau résidents pépit’art: 1 tricoteuse et 2 céramistes. Trajectoires (F. Mulatier) a participé au travail de sélection.

Muséomix

Cécile donne une info sur Muséomix : Initiative du Syndicat de la Caverne Pont d’Arc et le Pays sur le thème du patrimoine. Lieux proposés : Oppidum de Jastres, grotte St Marcel, Tourbières de Monselgues, Maison séguin Annonay, Les empreintes de dinosaures (près d’Aubenas) Le Pradel.

Durée : 3 jours

Les participants : Designers, informaticien, communicants, métiers d’art, plasticiens, etc…

Objectif : Mise en commun d’expérience. Les participants seront immergés sur le site qu’ils souhaitent durant une journée (avec possibilité d’y passer la nuit). Le lendemain, les cinq groupes convergent vers le domaine du Pradel où, pendant deux jours, tout le monde collaborera dans le but de réaliser des outils de médiation sous la forme de prototypes.

Les dates ne sont pas encore connues

Route des métiers d’art

Cécile Lucsko nous rapporte que la prise de parole d’Elisabeth Molimard, pour Trajectoires, lors de la conférence de presse du lancement de la RMA, a été particulièrement appréciée. En PJ, le texte de son intervention.

Fête des métiers d’art – Vals les Bains

Bilan par Denis Cunin  (voir pièce jointe.)

Au sujet de Vals, plusieurs adhérents ont manifesté leur inquiétude de voir l’association déficitaire sur l’évènement.

Une grande fête annuelle des PMA est un projet cher à l’association depuis longtemps, sa reconduction, après la première de 2015, avait été décidée à l’unanimité en début d’année. Nous pensons qu’elle est importante pour fédérer les Pma du 07 et que nous donnions l’image d’un corps de métier unifié. Nous sommes encore loin de la grande fête que nous avions rêvée mais nous progressons.

Le léger déficit (environ 70 euros, voir bilan en pj) peut être perçu comme un investissement de l’association pour essayer de développer un évènement pérenne sur le territoire. Notre budget prévisionnel fonctionnait d’ailleurs ainsi : l’argent qui rentrait de Ligne d’Art et Montpezat devait être réinvestit sur Vals et Voguë.

Après, certaines dépenses relativement importantes (location d’un chapiteau en plus, publication dans le Dauphiné) auraient peut-être dû être rediscutées en CA, mais :

  • De nombreux PMA s’étaient inscrits, nous étions responsables vis-à-vis d’eux de la réussite de l’événement et ces dépenses paraissaient indispensables pour cela. Il est impensable pour Trajectoires d’embarquer 40 professionnels dans un évènement sans public.
  • Les réunions du CA prennent du temps aux membres. Convoquer un Ca pour des décisions de ce type paraît infaisable.
  • Il y avait un certain risque (en cas d’orage, la buvette n’aurait pas marché, nous aurions limités les dégâts en rachetant les invendus à l’Association mais il y aurait eu malgré tout un trou.) Les finances de l’association sont suffisamment saines pour encaisser facilement une telle prise de risque (voir dernier bilan financier). Des finances saines servent justement à cela.

Voilà. La démocratie participative directe n’est pas facile à organiser et demande un investissement constant de tous. Un point sur le fonctionnement de l’association devra sans doute être fait au CA de la rentrée.

Biennale de Vogüé :

Point fait par Martine Diersé et Daniel Pelegrin

 

  • Au 4 / 7 /2016 nous avons 35 dossiers, (au moment de la rédaction de ce cr, 63 dossiers sont complets.)
  • Les dossiers de subventions notamment celle de la région est accepté. La Communauté de communes des Gorges de l’Ardèche finance la biennale à hauteur de 2000€ par l’intermédiaire de Vivante Ardèche. Le département est encore en discussion. La mairie de Vogüé finance pour 250€.
  • Le dossier de subvention à AAF a été envoyé pour établir un partenariat avec la chambre syndicale et Trajectoires pour la Biennale.
  • Trajectoires devant s’engager à hauteur de 50% d’autofinancement sur la manifestation, il est décidé d’engager une démarche de recherche de mécènes pour Vogüé.

Une commission est mise en place avec Frédéric Mulatier et Laure Rondeau sur cette question. Un courrier type sera proposé aux adhérents qui souhaitent s’investir dans cette initiative en prospectant dans leurs connaissances, entreprises, relations…  Informer vous auprès de Fred Mulatier pour qu’il vous adresse ce courrier afin d’éviter les doublons dans les démarches.

Dans la même démarche, nous proposons de développer les adhésions de soutien à 20€ en direction de nos clients, amis et famille.

  • Ligne éditoriale pour la communication

Pièces uniques, excellence des PMA, un artiste de renommée internationale avec l’incontournable EXPOSITION- VENTE ;

L’affiche et banderole  s’orientent sur un jeu de matière et lumière.

Des commissionscommunications  sont mises en place :

  • Affiche/banderole : Michel Leynaud, Martha Kubecka, Martine Diersé
  • Presse/ flyers/ invitations : Denis Cunin, Christiane Nicolas, Daniel Pelegrin
  • Pour le catalogue : Martine Diersé, Didier Campait
  • Pour les radios : Amélie Lecarpentier, Fred Mulatier

Pour le catalogue, il est décidé de l’éditer avant la a manifestation pour servir de levier de communication. Nous proposons un dépôt vente dans les ateliers des exposants facturé 5€ aux PMA et vendu 10€ au public.

Le jury de sélection se réunira Jeudi 28 juillet  au château de Vogüé.

Développement  local :

 

Aubenas

La commune d’Aubenas consulte Trajectoires via la société Objectif Ville (bureau d’études spécialisé en programmation économique et commercial) sur l’implantation d’une maison des arts dans l’ancienne bibliothèque municipale pour prendre en compte les besoins des artisans d’art… à suivre.

Vals-les-Bains

Projet d’aménagement d’une « rue des Arts » à Vals les Bains

Suite à une demande de la Mairie de Vals, nous (D.Cunin et S.Karadelian) avons rencontré Me Pellegrini, directrice générale des services de la Maire, et M. Virgile Liabeuf, Chargé de mission.

La Mairie souhaitait notre avis sur la faisabilité du projet.

Contexte : Vals réaménage et rénove son centre autour des ruines de l’ancien château. Pour revitaliser le centre, la ville songe à faire une zone « métiers d’art ».

Modalités : la Mairie compte se mettre en contact avec les propriétaires des immeubles libres (autour des ruines et sur la rue Jean Jaurès) et leur proposer de rénover contre signature d’un bail emphytéotique qui permettra de relouer à des PMA (ateliers et éventuellement appartements liés). Elle se donne 5 ans pour mettre en place le projet si elle décide de l’adopter.

Récapitulatif de réactions à chaud, dans le CA

  • Si on veut que l’Ardèche devienne un territoire perçu comme lieu de métiers d’art, il est important que nous ayons un certain nombre de ville/village « métiers d’art », ce projet est en soi une bonne chose.
  • La ville de Vals n’est pas un lieu à priori facile pour un tel projet. Les manifestations type « artistique » n’y fonctionne généralement pas bien. Ce n’est pas particulièrement un public « culturel » qu’amènent les Thermes ou le Casino. Une dizaine d’atelier d’Art ne seront pas suffisants à eux seuls pour le faire venir. Le projet est donc à penser à l’intérieur d’une politique de développement culturel dynamique, sinon il y a peu de chances qu’il réussisse. . Le projet devra forcément dépasser le seul cadre métiers d’art. A voir si la ville de Vals souhaite se développer dans cette direction.
  • Un certains nombre de ville-village d’Ardèche songent actuellement aux métiers d’art pour revitaliser leur centre. Contrairement à d’autres départements, il y a sans doute une marge importante de développement ici, mais cela demandera une volonté forte sur le long terme de la part des communes. Si plusieurs projet se développent, il serait peut-être bien de demander au PAM ou au Département de prendre part à l’organisation de l’ensemble afin que le développement soit harmonieux.
  • La ville d’Aubenas est actuellement très dynamique dans son développement culturel (Château, Musée, ancienne Bibliothèque, Espace Liennart). Le Maire a lui aussi parlé de revitaliser le centre ville par des ateliers d’Art. Par ailleurs, la municipalité d’Antraigues a récupéré un grand moulinage au Pont de l’Huile et veut apparemment en faire un espace Métiers d’Art. Si les municipalités pouvaient s’entendre pour construire ensemble une ligne métiers d’art Aubenas/Vals/Antraigues, le projet aurait tout de suite beaucoup plus de poids et de chances de réussite, cela permettrait une communication plus efficace et moins coûteuse.
  • Il est essentiel que les autres commerçants soient majoritairement favorables à un tel projet. Les Métiers d’art sont capables d’attirer du monde mais n’en profitent souvent pas eux-mêmes financièrement. Ils ont donc besoin d’un soutien particulier. A l’union des commerçants de voir si elle le souhaite ou non.
  • Le public d’un tel projet ne sera majoritairement des pma d’Ardèche déjà installés mais des jeunes venant de toutes les régions. Déterminer des conditions financières viables pour tout le monde, sélectionner des artisans dynamiques capable de faire vivre un tel projet à long terme, tout cela ne sera pas facile et il serait important de faire appel à l’expérience acquise par la Pépinière d’Art de Chandolas pour cela.

La Mairie de Vals nous a demandé un rôle de conseil. Trajectoires n’a pas de compétences d’expertise particulières mais peut apporter l’expérience professionnelle de ses membres. Il entre dans le cadre des objectifs généraux de l’association d’ apporter ce qu’elle peut si la ville de Vals a la volonté de mener à bien ce projet. Et les adhérents sont invités à donner leur point de vue. Plus la réflexion sera collective, plus elle aura de chance d’être juste.

Site Trajectoires

Sona Karadelian informe de la reprise en main du site Trajectoires. Elle montre la maquette du nouveau site qui est approuvée par le CA. Pour éviter qu’un site très partiel, incomplet, et au final dévalorisant, végète pendant des mois comme ce fut le cas, le principe sera le suivant : les photos et infos seront prises sur le web, à charge ensuite pour les adhérents d’aller voir leur page et d’envoyer des docs pour modification s’ils le souhaitent. Pour éviter une trop grande disparité de style, les informations textuelles seront limitées aux informations concrètes (techniques utilisées, contacts), pour le reste, un lien renverra sur le site de chacun. Le principe est adopté par le CA.

Le site sera bientôt en ligne, vous recevrez un mail vous en informant et vous demandant d’aller vérifier votre page.

Vie associative

A la dernière réunion de la collégiale, Sylvie Van Haeken nous a informé ne plus souhaiter poursuivre ses responsabilités bénévoles au sein de le collégiale et du CA.

Sona Karadélian prend en charge jusqu’à la prochaine assemblée générale ordinaire la gestion des dossiers adhérents. Pour faciliter ce suivi des adhérents, le CA décide de procéder à une réexpédition du courrier à l’Atelier de la Volane chez Sona.

Le compte rendu de la rencontre Agence/ Trajectoires vous sera communiqué dans les jours qui viennent.

Un courrier commun Trajectoires Agence, en cours d’élaboration, sera envoyé aux institutions pour clarifier les rôles, les complémentarités de chaque association ainsi que leur indépendance respectives.

Christiane Nicolas fait part des difficultés rencontrées avec l’association du Festival du film artisanal de Joyeuse. Suite à  Ligne d’art, nous avions entreposé notre matériel dans le tribunal de Largentière en accord avec la mairie. Cette année, l’association du film artisanal a investi aussi le tribunal et sans demande d’autorisation à notre association, les bénévoles à la demande de leur président ont utilisé notre matériel coupant les  panneaux, les liteaux, utilisant les spots, malmenant l’ensemble du matériel et à ce jour, malgré la lettre recommandée et les discussions avec Madame Mutel, trésorière de l’association du film, le président n’a pas donné de réponse pour une rencontre et un règlement à l’amiable. Elle demande que le CA prenne le dossier en considération.

Infos dernière minute hors CA

  • Composition du jury Vogüé :

Bontzolakis Christiane                   Ecrivain

Coupey Agnés                                 Déleguée régionale AAF – Céramiste

Dajoux Ginette                                               Présidente association Vivante Ardèche

Diersé   Martine                               Plasticienne

Mulatier Frédéric                            Vannier

Pelegrin Daniel                                Ebéniste

Stahl Georges                                  Verrier

Therme Christian                            Association Vivante Ardèche

Vincent Renaud                              Galerie du Bourdaric

  • Le PNR propose une modification du projet de l’échappée dans le cadre du projet de la Ligne de partage des eaux. (suite à l’impossibilité technique d’utiliser le château ou l’ancienne bibliothèque)

Nous avons visité le dôme st Benoit à Aubenas  avec Marie Françoise Perret chargé de mission au PNR, David Moinard directeur artistique du projet ligne de partage des eaux, Hervé Carraz, directeur de la culture mairie Aubenas et Jan KOPP, artiste scénographe. Cette échappée pourrait avoir lieu à l’été 2017.

Jan Kopp et David Moinard proposent une rencontre courant septembre avec les PMA afin d’étudier les modalités du projet et d’exposer ce qui pourrait être les contours de cette manifestation au  Dôme d’Aubenas qui serait ouverte à tous les adhérents 2016.

  • Flash info syndicale AAF. Trajectoires tient à disposition le compte rendu des assises des métiers d’art et de l’assemblée générale 2016 AAF pour ceux non adhérent que cela intéresse.

Pour Trajectoires, C. Nicolas, D. Pelegrin, D.Cunin

  Télécharger au format PDF 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.