Assemblée générale du 9 février 2017

Classé dans : Comptes rendus des AG | 0
Le 9 février 2017, à 18 heures 30, les membres de l’association Trajectoires se sont réunis en Assemblée Générale hôtel Goudard-Ruelle, rue Auguste Bouchet, 07200 AUBENAS.

L’Assemblée Générale est présidée par M. Pierre Jonquières en qualité de doyen de l’assemblée.

Il a été établi une feuille d’émargement qui fait apparaitre (en nombre de membres bénéficiaires)

  • 42 membres présents
  • 16 membres représentés

soit un total de 58 membres présents ou représentés sur 97 membres au total (inscriptions du jour non prises en compte)

Le quorum étant atteint, l’assemblée a pu valablement délibérer, conformément à l’article 12 des statuts.

Remerciement à la ville d’Aubenas et son maire Jean Pierre Constant pour nous accueillir en ce lieu, à monsieur Hervé Carraz, directeur de la culture de la ville d’Aubenas et à Sabine Buis, députée de la circonscription pour leur présence.

RAPPORT FINANCIER ET RAPPORT MORAL

  • Intervention d’Eduard Juanola pour le rapport financier

Lors de la dernière AG, en octobre 2015, le compte de résultat 2014 était débiteur de 5500€.

Cette année, j’ai le plaisir de vous  présenter les comptes  de 2015 et de 2016, avec un résultat positif de 9992 € pour 2015 et de 5690 € pour 2016.

Le résultat de 2015 apparait plus important dû aux subventions qui auraient dû nous parvenir en 2014, de plus les dépenses ont été réduites de façon drastique et toutes les actions entreprises par les adhérents l’ont été à titre bénévole, non rémunérées et sans défraiement. En effet, Trajectoires a été prestataire d’évènements sur Vallon Pont d’Arc et  le Val de Ligne avec Ligne d’arts, ce qui a permis des revenus supplémentaires.

Le compte de résultat 2016 de 25 771 € fait apparaître une subvention de la région de 7 345 € pour 3 manifestations Vals les bains, Vogüé et Montpezat , cette dernière a été annulée.

Des subventions complémentaires de la communauté de communes des gorges de l’Ardèche et de la commune de Vogüé pour 2250 €. 

Total des subventions pour 2016 : 9645 €

En deuxième gros poste en  2016 :

–           Atelier Art de France, Vivante Ardèche et Sponsors privés pour  5 555 €

En troisième gros poste en 2016, les adhérents de Trajectoires ont permis d’apporter à l’association 7 650 €. :

–           Cotisations des adhérents et Inscriptions aux manifestations pour  4 250 €

–           Prestations perçues lors des manifestations par l’association  3 400 €

Pour chaque manifestation organisée en 2016, le CA de Trajectoires a établi un budget prévisionnel réaliste et tenu permettant ainsi une maîtrise des coûts.

La comptabilité est saine et permet d’envisager avec sérénité l’année 2017. Ce solde est indispensable pour l’événementiel car même, si nous avons des subventions, nous sommes dans l’obligation de tout régler pour présenter les factures acquittées et prétendre à 50% du montant subventionable.

 

  • Intervention de Fred Mulatier pour le rapport moral partie vie associative

Evolution du nombre d’adhérents : 38 adhérents en 2014, 70 en 2015 et 106 en 2016

Durant ces 15 derniers mois Trajectoires s’est attaché à mettre en place une organisation répondant au plus près à ce qui avait été proposé lors de l’AGE de fin 2015 : passer d’une organisation verticale (président, vice-président……) à une organisation plus horizontale (collégiale).

De plus, nous nous devions de retrouver un équilibre financier et au-delà de constituer des capacités ‘d’investissement’. Outre cette liberté que permet une situation financière saine, elle offre en surplus une certaine indépendance.

 

Organisation mise en place :

 

La collégiale :

La collégiale, issue du conseil d’administration, s’articule autour de 4 axes principaux :

-communication -évènementiel -vie associative – politique financière

La collégiale a en charge la gestion courante de l’association. Elle est mandatée par le CA, rend compte au CA et applique les résolutions votées au CA.

En début d’année 2016 une nouvelle charte des administrateurs a été rédigée et adoptée par le CA. Elle s’applique à chacun des membres du CA. Elle indique notamment qu’un administrateur ne peut engager l’association sans un accord du CA.

 

Développement des partenariats :

Vivante Ardèche : La 2ème biennale de Vogüé a permis de resserrer encore davantage la relation qui nous lie à Vivante Ardèche. Au-delà de l’aide financière substantielle apportée par Vivante Ardèche, c’est un partenaire d’expérience et un soutien indéfectible qui nous a soutenu avant et pendant cette biennale.

Ateliers d’Art de France : Depuis maintenant 4 ans Trajectoires est membre d’AAF. En 2016 nous les avons sollicités pour une aide financière relative à notre biennale. Ils ont validé  notre manifestation (ce qui permet à chaque PMA membre d’AAF de recevoir une aide individuelle), et il ont participé financièrement à hauteur de 3700 €. De plus Agnès Coupey (excusée ce soir) était présente lors du vernissage représentant ainsi le CA d’AAF. Perspectives 2017- 2018 (Etudier notre volonté de devenir membre actif)
Autres Associations : D’autres associations nous ont sollicités. Nous avons établi quelques partenariat ou aides ponctuelles ( Blou’art- Scarabée, Béthanie).

A noter également que Trajectoires a participé à la sélection de la nouvelle génération de la Pépinière à Chandolas.

Membres de soutien et mécènes :

Les aides institutionnelles existent encore et nous espérons qu’elles perdureront. Au-delà d’être aidés dans nos actions nous pensons qu’il est nécessaire d’établir des liens de partenariat avec les institutions.

Par exemple mise en place de la manifestation Ligne d’art, scénographie et mise valeur du Tribunal de Largentière. L’exposition métiers d’art draine plus de 2000 personnes sur la commune de Largentière et le Val de ligne (restauration, visite d’autres lieux….)

Il est également envisageable d’être parmi les promoteurs de notre département et de ses atouts (paysages, caverne du Pont d’arc), lors de manifestation à organiser hors département.

 

Les membres de soutien : Nos statuts permettent aujourd’hui d’être membres de notre association sans pour autant être un professionnel des MA. Si chaque membre de Trajectoires récoltait une adhésion de soutien au moins à 20 euros, cela représenterait une trésorerie supplémentaire de 2000 euros. Il s’agit là d’une démarche individuelle, volontaire, au service du collectif.

Les mécènes : Afin d’asseoir notre budget dédié à la biennale, nous avons sollicité la participation de mécènes privés en obtenant une aide supplémentaire de 1700 euros. Mais au-delà de l’aspect financier il me semble important de souligner l’adhésion quasi immédiate des sociétés sollicitées. La plupart nous ont soutenus à hauteur de leurs moyens.

Il nous semble important à l’avenir d’accentuer cette notion de partenariat privé, de mécénat, en réfléchissant à une approche globale et structurée apportant à nos mécènes et à notre association un bénéfice visible et reconnu.

 

Collectifs de professionnels :

il serait bon d’envisager la prise en mains par des collectifs de PMA sur un projet donné (exemple : professionnels du bois ou verre pour exposer à un endroit donné). Trajectoires aiderait à la réalisation du projet et l’association comme les professionnels devraient pouvoir en tirer des avantages (image, trésorerie, lisibilité accrue…… ) et reconnaissance du bénévolat pour les professionnels.

Intervention de Denis Cunin pour le rapport moral partie communication

a- COMMUNICATION INTERNE

Nous avions décidé à la dernière AG de faire de Trajectoires une organisation totalement démocratique et transparente.

Il est impensable d’essayer de mobiliser un engagement bénévole si les buts visés ne sont pas parfaitement clairs, si les adhérents ne peuvent suivre pas à pas la manière dont les décisions sont prises par le CA et exécutées ensuite, s’ils ne peuvent réagir publiquement et entamer un débat si certaines choses ne leur plaisent pas ou si des points importants leur semblent oubliés.

– Nous avons donc

  • Consacré beaucoup d’attention aux rédactions des comptes rendus des réunions du CA, afin que ceux-ci ne soient pas de simples résumés mais permettent de se rendre vraiment compte de tout ce qui s’est passé en réunion. Voilà. On essaye vraiment d’être exhaustif, il n’y a rien à lire entre les lignes parce que tout est posé sur la table, c’est le principe à suivre pour être réellement transparent.
  • Pour chaque évènement, nous avons établi un bilan aussi complet que possible, que ce soit en terme de coût pour l’association ou de chiffre d’affaire réalisé par les exposants. Ceci afin de chacun puisse se faire par lui-même une idée de l’intérêt de nos actions, puisse juger sur des bases claires s’il souhaite participer ou s’investir dedans.
  • Quand il y a eu débat sur les ateliers pédagogiques pendant Vogüé, au lieu de régler vite fait par téléphone, nous avons tout mis par écrit, afin de permettre à chacun de juger, d’intervenir et de poursuivre le débat s’il le souhaitait.
  • Lors des négociations avec le groupe de travail de la RMA, nous avons tout retranscrit au jour le jour afin que chacun puisse suivre en direct ce qui se passait et puisse éventuellement intervenir.

Voilà, tout cela a demandé mine de rien beaucoup de temps bénévole, temps qui aurait pu être consacré à d’autres actions. Nous pensons malgré tout que c’est indispensable et qu’il faudra continuer. Et nous espérons que cela aura permis aux adhérents de se sentir plus proches de l’association et éventuellement, leur aura donné l’envie de s’investir dedans.

Proposition soumise au vote de l’AG : mettre en accès libre sur le site les comptes rendus des CA et des AG.
Proposition non retenue pour les CA, acceptée pour les AG.

b- COMMUNICATION EVENEMENTIEL

Là-dessus, le collectif a vraiment bien fonctionné avec des adhérents hors CA qui sont venus apporter leur savoir-faire. Notamment sur Vogüé ou le tandem Michel Leynaud/Pierre Jonquières a vraiment apporté beaucoup à l’image de l’exposition. Quand ça se passe comme ça, c’est merveilleux.

c-Changement de  logo de TRAJECTOIRES

A partir de l’ancien logo qui a été allégé et simplifié

Nous avons envoyé la proposition à tous les adhérents pour validation. Les retours étaient tous positif.

 

d- SITE TRAJECTOIRES

 

Objectif : présence de tous les adhérents   sur le site dans la semaine de leur adhésion

La solution technique par rapport à cela a été un site wordpress avec un thème prédéfini.

Cette solution impose des limites importantes en termes d’esthétique et de mise en page.

L’avantage de wordpress est de permettre d’être très réactif. Tous ceux qui ont demandé des corrections sur leur page ont pu voir ça : ça a été fait dans la journée. (Il serait d’ailleurs bien que tout le monde aille vérifier sa page pour voir si les infos sont bien à jour – on ne peut se permettre d’avoir des données erronées°

Utilisation du site :  12 visites par jour en moyenne, les visiteurs restent plus de 3 minutes en moyenne sur le site, ce qui est statistiquement pas mauvais du tout.

En plus d’une carte de visite, c’est un outil qui peut être très utile.

  • Recherche d’un métier
  • Recherche de coordonnées d’un PMA

Il serait bon qu’on prenne l’habitude de l’utiliser. Plus il sera visité, mieux il sera référencé et sera efficace comme outil de promotion.

Remerciements  à Sona pour les nuits qu’elle a passé là-dessus, d’autant plus qu’elle n’a toujours pas eu le temps de s’occuper de son site à elle. Comme sens du collectif, c’est pas mal.

 

Pour conclure, je crois que l’on peut dire que sur tous ces points (communication écrite, évènementielle, logo, site, on a beaucoup progressé cette année), que l’on a pris de bonnes habitudes, et qu’il faudra s’efforcer à les maintenir pour l’avenir.

  • Intervention Daniel Pelegrin pour le rapport moral partie évènementiels
  • Bilan 2016

 

 Mai 2016 Fête des métiers d’art à Vals les Bains Avril 2016 LIGNE D’ARTS à Largentière  Biennale des métiers d’art à Vogüé 

Plus de 80 % de nos adhérents ont participé à l’évènementiel :

  • Vals les Bains 41 participants 15 démonstrations 2000 visiteurs 11 500 € de chiffres d’affaires
  • Ligne d’arts 19 participants 2500 visiteurs 5400 € de chiffres d’affaires
  • Vogüé 44 participants 5000 visiteurs 16 500 € de Chiffres d’affaires

Total :                         9500 VISITEURS                            33 400 de Chiffres d’affaires.

Aujourd’hui l’expo vente est une réalité pour Trajectoires et les visiteurs sont au RV.

Les retombées pour les professionnels après expo sont aussi au RV, nos initiatives permettent d’amorcer le marché d’art sur le territoire avec des publics nouveaux et un regard différent sur nos métiers.

Concernant Ligne d’art c’est une prestation de Trajectoires pour la CC du Val de ligne.

Pour la fête de Vals et la biennale de Vogüé avec le soutien de lu pays de l’Ardèche méridionale, nous avons obtenu de la région Auvergne R.A. 7345 € (Montpezat n’a pas eu lieu)

Fête des métiers d’art : 1900 € de la région pour un budget de 3709 €

Biennale de Vogüé : 5445 € de la région pour un budget de 16 145 €

Belle réussite pour ces 3 manifestations avec peut-être une satisfaction particulière pour Vogüé dans le partenariat Vivante Ardèche/ Trajectoires.

L’édition 2018 est programmée et cette manifestation devient un évènement incontournable dans le département.

Notre budget, accès sur l’évènementiel, réalisé autour de 26 000 € provient de subventions publiques, de partenariat associatifs, de mécènes privés et de bénévolat et des adhérents.

Sur les subventions publiques, nous sommes passés de 100% à 80 % puis 50 % et 36 % en 2016. Bien évidemment, cela ne peut se faire qu’avec un bénévolat à 100%.

 

Nos initiatives rencontrent les institutions, c’est vrai pour Largentière, où  nous sommes sollicités  pour le  développement du vieux bourg. Cela facilite les rapports puisque nous œuvrons avec les élus locaux et les PMA depuis 4 ans à Largentière. Cela vaut aussi pour Vals même si c’est plus compliqué.

Nous voulons poursuivre pour 2017 et nous serons attentifs à toutes les actions qui peuvent favoriser l’implantation d’ateliers à Largentière ou à Vals.

Nous sommes aussi disponible à Aubenas pour  faire de l’ancienne bibliothèque un hôtel d’entreprises des métiers d’art doté d’une boutique artistique favorisant l’implantation d’ateliers et de vitrines Métiers d’art dans la capitale du sud Ardèche.

Bien évidemment toutes les discussions sont versées au CA et les PMA ont le dernier mot pour déterminer la place de Trajectoires. C’est dire que nos actions sont des investissements dans les politiques locales pour servir le développement économique et les créations d’ateliers.

 

b- Projets  2017

 

            15-16 et 17 avril Ligne d’arts à Largentière. La Communauté de communes du Val de ligne demande une prestation à Trajectoires plus importante incluant une expo au tribunal, dans la salle des fêtes et l’inauguration le vendredi 14 avril 18h

            Echappée Ligne de partage des eaux . Le PNR donne  carte blanche à Trajectoires pour organiser une manifestation. Nous proposons une boutique éphémère au Dôme saint Benoit en partenariat avec la ville d’Aubenas. Un possible partenariat financier avec la CMA est à l’étude ainsi qu’avec A.A.F. 

Cette manifestation est différente des autres. La Ligne de partage des eaux est un projet de territoire. Le 7 juillet ce sera l’inauguration d’un nouvel horizon culturel à dimension  internationalemobilisant les acteurs du département et de la région. C’est une nouvelle ambition culturelle et artistique qui s’ouvre.

L’idée est de rassembler 80 PMA dans la salle derrière le dôme St Benoit du 7 juillet au 15 aout voire 30 août 2017 avec un budget prévisionnel chiffré par Trajectoires de 20 000€.

Cette boutique éphémère sera un test en pleine période estivale pour recenser les populations de visiteurs, le potentiel économique d’une telle manifestation et donner une visibilité forte des PMA sur notre territoire du sud au nord. Une embauche de 2 personnes est nécessaire pour tenir le lieu en lien avec 2 PMA. Chaque PMA assurera 2 permanences pendant la période. Ces PMA percevront 20% sur les ventes effectuées au prorata de leur présence.

Un terminal carte bleue sera installé.

 

c-Projets en débat

 

 Plusieurs initiatives avec les institutions et partenaires pour donner de la visibilité aux PMA sur le territoire, le marché de l’objet d’art devant  être plus actif.

– Visibilité à la caverne Pont d’arc Ceux qui viennent visiter la caverne doivent savoir que nous existons.

– Visibilité office du tourisme devrait être revu avec des espaces métiers d’art.

– Visibilité sur les axes routiers avec une grande campagne d’affichage sur la RMA.

– Réflexion sur l’organisation d’un salon Auvergne Rhône Alpes en Ardèche.

– Boutique éphémère pérenne ou tournante sur le département

– Une artothèque départementale est implantée sur Annonay, une réflexion peut s’engager pour une décentralisation de cet outil notamment dans le sud.

 

Les rapports ont été votés à l’unanimité

DEBATS

  • Rappel d’Elisabeth Molimard sur l’importance du travail de trajectoires sur la RMA.
  • Lisibilité des PMA sur le département
  • Opportunité de boutiques collectives
  • Lien de Trajectoires avec les institutions. Problème des décisions des institutions sans consultation des PMA
  • Nécessité de renforcer les liens avec les autres associations de PMA
  • Comment Trajectoires peut aider les collectifs de PMA à construire des manifestations dans des territoires non investis ?
  • Valorisation du bénévolat.

VOTE DU NOUVEAU CA : ELU A L’UNANIMITE

Didier Campait, Denis Cunin, Eduard Juanola, Sona Karadelian, Amélie Lecarpentier, Annie Mayan, Fred Mazon, Christiane Nicolas, Daniel Pelegrin, Geneviève Quiévreux, Laure Rondeau, Dolorès Roux, Stéphane V., Daniel Van Cutsem, Stefanie Wesle.

10 ANS DE TRAJECTOIRES

Amélie Lecarpentier plus jeune professionnelle du CA

Tout d’abord, au nom de l’association Trajectoires, un grand merci au pays d’Ardèche méridionale qui nous accompagne depuis la création de trajectoire. Ainsi qu’un grand merci à Cécile Luscko, qui dès les débuts s’est investie et s’est engagée pour mener à bien l’élaboration d’une association représentative des PMA. Aujourd’hui encore, Cécile Lucsko est une véritable actrice au bon développement des métiers d’art sur le territoire ardéchois.

Notre association Trajectoires, depuis 10 ans maintenant, reflète les valeurs artistiques communes au sein des professionnels des métiers d’art qu’elle réunit et s’inscrit ainsi dans le paysage culturel de l’Ardèche.

 Cette réussite, cette ascension n’aurait pu être possible sans les fondateurs de Trajectoires tels que Georges Stahl, Annet Perrin, Helmut Frerick, Elisabeth Molimard, Jean Dominique Denis, Claude Vernet ainsi que toutes les autres personnes de l’aventure parmi nous ce soir. De par votre investissement personnel et votre volonté à tous, Trajectoire est devenue l’association référente des professionnels des métiers d’art. De plus à travers vos engagements et la mise en œuvre de projets aboutis dès les commencements, Trajectoires a pu acquérir la reconnaissance de nos institutions.

Dans cette continuité et sous une nouvelle organisation qui réunit des éléments moteurs (tels que Fred, Daniel, Annie, Sona, Denis, Christiane, Didier, Geneviève, Eduard.) l’association Trajectoires souhaite aujourd’hui obtenir le plus de visibilité possible à travers la filière des métiers d’art, qui est représentative de la culture artistique sur le territoire ardéchois.

 

Georges Stahl, premier président de Trajectoires, retrace les difficultés et les grands moments de Trajectoires avec le tournant pris avec l’expo à l’Escargot à Vogüé « Expression Bois » et la construction de l’Agence de développement des métiers d’art. Il reste affectivement très proche de Trajectoires

L’AG se terminera avec un buffet, gâteaux et bulles ardéchoises.

 

4 Mars 2017,
Le CA Trajectoires

  télécharger au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.